Journée internationale du yoga

Journée internationale du yoga
Depuis quelques années, vous entendez peut être parler de cette journée. Mais quelle est son origine ?
C’est le 11 décembre 2014, lors de la 69ème Assemblée Générale des Nations Unies que cette journée est née. L’Inde a proposé un projet de résolution qui a été présenté et introduit par son initiateur, son premier ministre Narendra Modi. Reconnaissant sa popularité universelle, la résolution a été adoptée unanimement par les états membres, ainsi naissait la journée internationale du yoga.
Cette journée vise à sensibiliser le public aux nombreux bénéfices de cette pratique tant sur le corps que sur l’esprit et montrer que cette approche vis-à-vis de notre santé et de notre bien-être peut aussi avoir des effets plus vastes sur le monde qui nous entoure, nos proches, et plus globalement sur notre mode de vie.
En ce 21 juin 2020,
venez célébrer la 6ème journée internationale du yoga.
De Paris à Tokyo, les passionnés du monde entier se réunissent pour pratiquer.

De nombreux évènements sont organisés en présentiel partout en France mais aussi à distance compte-tenu du contexte.
La Mission permanente de l’Inde auprès des Nations Unies a organisé des célébrations en ligne pour cette 6e Journée internationale du yoga ! Cet événement a eu lieu le 19 juin 2020. Pour ceux.celles qui seraient intéressé.e.s, il est disponible en replay sur le site de l’ONU.
Et comme moi, vous vous êtes peut-être demandé pourquoi l’ONU ?

Ce sont les états membres de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui proposent de nouvelles journées sur des thèmes à enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. L’Assemblée Générale décide par accord de sa majorité de toute nouvelle journée. C’est la raison pour laquelle, on dit qu’une journée internationale est proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU.

Selon l’ONU, les journées internationales sont une formidable opportunité pour informer le grand public. Elles sont l’occasion pour les pouvoir publics mais aussi la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *